Caractéristiques

  • Style Pop Art | Figuratif
  • Thème Portrait
  • Technique Acrylique
  • Support Sur toile
  • Dimensions L73 x H100 cm
  • Poids 1 kg
  • Encadrement Non encadré
  • Tirage Œuvre unique

À propos de l'œuvre

Mon style pictural pop street art représente le monde urbain dans lequel nous vivons, rapide où tout se superpose , de moments pris sur le vif, d’instants en suspens , de portraits rock romantiques qui finissent souvent par être des autoportraits.Je suis inspiré par la nature humaine, les amérindiens, la nature, l’eau, la terre.Lorenzo Boldy est né le 31 Juillet 1964 en région Parisienne.Très inspiré par le milieu urbain et l’univers pop, il se met à peindre et ses premières expositions en galerie rencontrent un succès immédiat que ce soit en France et à l’étranger.Depuis plus de 10 ans, il se consacre exclusivement à son art.La peinture de Lorenzo Boldy est un univers street pop, multicolore et multiculturel où personnages, slogans et logos peuplent pêle-mêle des toiles aux couleurs saturées. Même si l’artiste reprend l’iconographie de la rue, c’est pour y introduire des éléments subversifs qui en modifient subrepticement l’apparente jovialité.

Mise en situation

Lorenzo Boldy

  • Peintre
  • Paris

Mon style pictural pop street art représente le monde urbain dans lequel nous vivons, rapide où tout se superpose , de moments pris sur le vif, d’instants en suspens , de portraits rock romantiques qui finissent souvent par être des autoportraits. Je suis inspiré par la nature humaine, les amérindiens, la nature, l’eau, la terre. Lorenzo Boldy est né le 31 Juillet 1964 en région Parisienne. Très inspiré par le milieu urbain et l’univers pop, il se met à peindre et ses premières expositions en galerie rencontrent un succès immédiat que ce soit en France et à l’étranger. Depuis plus de 10 ans, il se consacre exclusivement à son art. La peinture de Lorenzo Boldy est un univers street pop, multicolore et multiculturel où personnages, slogans et logos peuplent pêle-mêle des toiles aux couleurs saturées. Même si l’artiste reprend l’iconographie de la rue, c’est pour y introduire des éléments subversifs qui en modifient subrepticement l’apparente jovialité.